fbpx

02 Nov 2020

En quoi la communication interne représente-t-elle un facteur de succès du Management Agile ?

Depuis janvier 2020, le monde vit au rythme de la pandémie du Covid19. Pour lutter contre cette pandémie et freiner ses effets, les Etats ont imposé des mesures restrictives dont le confinement. Cette mesure a eu des conséquences fâcheuses aussi bien sur le plan économique que social, sans oublier les retombées psychologiques sur l’ensemble de la population. Bon nombre d’entreprises ont carrément arrêté leurs activités et perdu leurs clients, d’autres ont réduit leurs effectifs en adoptant de nouveaux modes de travail dont le télétravail.

Ce dernier mode a créé une révolution dans la manière de communiquer des collaborateurs avec leurs entreprises et aussi dans leur vie privée (gestion du temps de travail en tenant compte des contraintes familiales). Au Maroc, après 3 mois de confinement, le rendez-vous était pris pour un déconfinement progressif qui a commencé au début du mois de juillet pour une reprise du travail dans les différents secteurs d’activité. Pour réussir cette reprise et faire face aux nouveaux enjeux imposés par la crise économique et sociale, les entreprises doivent changer de paradigme en adoptant de nouveaux modes de management afin de s’adapter aux bouleversements du marché et aussi afin de motiver leurs collaborateurs pour une meilleure adhésion aux objectifs dictés par la situation économique actuelle.
Les managers sont, par conséquent, appelés à avoir une attitude bienveillante envers tous leurs salariés afin d’instaurer un climat de confiance propice à une collaboration fructueuse. D’autre part, ces entreprises ont intérêt à revoir leurs méthodes de management en adoptant une démarche agile. En effet, le management agile repose sur des valeurs et des principes qui permettent de libérer le potentiel des équipes en prônant la remise en question permanente, car comme l’a dit Héraclite : « Rien n’est permanent sauf le changement ». Donc si le changement est permanent, l’entreprise doit pouvoir se remettre en question afin d’arriver à épouser les mouvements d’un environnement mutant et de s’y adapter rapidement. Il est nécessaire de rappeler quelques grands principes de l’agilité repris dans la méthode « Scrum » et ce qu’ils peuvent apporter à l’entreprise :

  • Accueillir le changement et le considérer comme une nouvelle opportunité pour tous;
  • Motiver pour atteindre les objectifs ;
  • Trouver des pistes d’innovation dans le but d’améliorer l’efficacité en encourageant la simplicité, de gérer la complexité en optant pour une collaboration générale afin que toutes les fonctions puissent travailler d’une manière compatible, d’engendrer la motivation en construisant la confiance, de stimuler la créativité en offrant de l’autonomie ;
  • Fixer des objectifs clairs, simples et bien définis pour gagner du temps et pour répondre aux exigences du client ;
  • Encourager la transparence pour assurer un même degré d’information entre les membres d’une même équipe mais aussi vis-à-vis d’autres fonctions de l’entreprise.

Le but là n’est pas de m’étaler sur les valeurs et les principes de l’agilité mais de démontrer à quel point une bonne communication interne peut elle se mettre au service d’un management agile pour le rendre réalisable. La communication interne, étant l’ensemble des actions de communication qui ont lieu au sein d’une entreprise à destination de ses salariés, la question qui s’impose, est « En quoi la communication interne représente-t elle un facteur de succès indispensable dans le management agile ? »
La réponse à cette question est simple car l’accueil du changement ne peut pas se faire sans en informer l’ensemble des collaborateurs, soit par le biais de réunions d’informations explicatives, soit par un message électronique diffusé sur le réseau Intranet de l’entreprise ou par affichage ou encore une note de service.
La motivation dans une entreprise passe d’abord par le dialogue et l’échange entre les managers et leurs collaborateurs. Cela peut se faire aussi bien dans le cadre d’un état d’avancement de projet ou dans le cadre d’un entretien privé pour parler des perspectives d’évolution du salarié. Un autre aspect de la motivation qu’il est nécessaire de souligner, c’est la reconnaissance en encourageant la visibilité par le travail et la créativité. L’entreprise peut par exemple, élire l’employé du mois et diffuser l’information dans le journal de l’entreprise ou afficher sa photo et ses réalisations du mois. Ceci ne manquera pas de créer une certaine motivation chez la plupart des salariés.
Par ailleurs, l’entreprise peut organiser aussi des événements comme les team-building pour renforcer l’esprit d’équipe ou les voyages incentives pour créer un bon climat social au sein de l’entreprise et faciliter la communication entre ses employés.
Des réunions d’informations ou de travail peuvent être organisées pour expliquer et préciser les objectifs qui doivent être clairs et simples pour permettre aux équipes de ne pas s’éloigner de la cible visée.
La transparence dans une entreprise est synonyme d’une bonne circulation de l’information entre les différents intervenants dans un projet ou entre des fonctions distinctes.
En effet, la démarche agile impose un échange d’information continu et régulier sur l’avancement des projets par le biais de pitch ou de compte rendu envoyé par mail aux personnes concernées. La réaction est immédiate et donc en cas de problème, l’équipe peut rectifier le tir avant d’aller plus loin dans le projet.
Ce qui garantit l’aboutissement au résultat escompté dans les délais impartis en évitant les gaspillages.
Enfin, l’entreprise peut faire de ses salariés une force de proposition en mettant à leur disposition une boîte à idées nominatives ou anonymes pour encourager la remontée d’informations et de propositions vers le Top management.
Au vu de tout ce qui précède, nul ne peut dénier le rôle important de la communication interne dans la vie sociale de l’entreprise et dans son parcours vers le développement par la création de plus de valeur tant pour les clients que pour les salariés et donc pour l’entreprise elle-même. Elle constitue, par conséquent, un réel facteur de succès dans le management agile.

Mme. MAJI Khadija
Consultante, Formatrice en Communication Professionnelle,
Ex-Cadre bancaire,

Article du magazine « AIGLE », 6ème édition

shares