fbpx

21 Mai 2020

Le modèle de Hudson

Frédéric Hudson : un « maître en changement continu »

Expert en formation et développement d’adultes et professeur à l’université de Columbia aux États-Unis, Frédéric Hudson est philosophe, pédagogue et écrivain, il a fondé le Fielding Institute à Santa Barbara en Californie. Considéré comme l’un des pères du coaching, il propose une théorie sur le changement continu à l’intérieur et autour de nous.

Le coaching apparaît en réaction à un bouleversement culturel de nos sociétés, un changement des règles sur lesquelles nous comptions pour mener nos vies.

L’objectif de ce modèle est donc tout naturellement tourné vers une meilleure gestion de sa vie et des changements, le passage du subi au voulu, le changement avec plus de créativité et de conscience, la pro-activité. Il est important de bien se connaître pour orienter nos choix, agir sur nos objectifs et diriger nos actions en fonction de notre projet de vie.

Le cheminement de soi : pour DEVENIR, nous passons nécessairement par des changements souhaités ou non. Il s’agit de les accueillir, comme autant d’opportunités de progresser en laissant tomber nos résistances pour développer la conviction que les changements et les épreuves que nous subissons peuvent être bénéfiques. Maintenons notre confiance en nous-mêmes et en l’avenir malgré les crises car nous nous enrichissons immanquablement de tout épisode vécu. 

Nous disposons de données issues de notre savoir-faire, de méthodes, de processus que nous avons acquis progressivement, volontairement ou non et que nous utilisons de façon consciente ou inconsciente. Grâce à la maîtrise des processus, nous pouvons diriger plus efficacement nos pensées, nos raisonnements, nos comportements et nos actions en fonction des objectifs que nous avons choisis. Ce n’est qu’en prenant conscience de nos modes de fonctionnement que nous pouvons les améliorer ou choisir d’en adopter ou d’en créer d’autres.

Comprendre le changement : les anciens et nouveaux paradigmes

HIER (jusqu’aux années 60-70)
Les 4 vieilles règles de vie qui n’ont plus cours aujourd’hui

1 – La linéarité : nos vies se mesuraient en accomplissements linéaires. Philosophie de l’honnêteté et du travail basée sur des lendemains meilleurs. Vies, carrières, finances et culture s’amélioraient automatiquement au cours de la vie et de génération en génération si nous donnions le meilleur de nous-mêmes.
ex : carrière dans une unique entreprise, un seul couple par vie…

2 – La constance et la stabilité : 

en travaillant dur et fort, nous pouvions atteindre la sécurité et le bonheur pour toute notre vie. Il y a deux périodes dans la vie : l’enfance et l’âge adulte.

3 – L’apprentissage uniquement pendant la scolarité : 

apprendre était la principale affaire des enfants et des jeunes pour se préparer à la vie d’adulte.

4 – Dehors/Dedans : nos vies personnelles et professionnelles étaient déterminées par l’environnement social, culturel, religieux. Les lois de la réussite étaient dictées par les institutions, l’État, le système éducatif et religieux, qui nous apportaient la sécurité (les lois, les diplômes, l’entreprise, l’Église…).

AUJOURD’HUI (et depuis quelques décennies)
Les 4 nouvelles règles de vie qui nous donnent du pouvoir.

1 – Le recyclage :  notre développement est cyclique et découpé en chapitres, avec des transitions entre deux. Le concept de recyclage est un bon modèle pour mesurer notre vie : nous vivons de nombreux débuts et de nombreuses fins.
ex : désormais nous avons souvent plusieurs métiers par vie, plusieurs couples successifs, cela devient la norme.
Le coach accompagne son client à devenir maître dans l’art de passer d’un cycle à l’autre et de s’auto-renouveler.

2 – Le changement continu : est devenu la norme et non l’exception. Il n’existe plus de place pour la constance. Pour gagner il faut apprendre s’adapter au changement et à s’en faire un allié.
Alternance de phases d’apprentissage/de transitions/d’apprentissage/de transition…
ex : instabilité économique, entreprise-salarié et de l’engagement de chacun.
> Le coach accompagne son client à gérer ce changement continu et à en devenir acteur. La bonne gestion du changement et sa conduite en entreprise, deviennent des clés de la réussite.

3 – Dedans/Dehors : 

désormais, pour garder le cap dans un monde très changeant nous devons compter plus fortement sur nos propres convictions et notre confiance, pour agir sur notre environnement. Notre moteur est notre sécurité intérieure. Si je ne prends pas soin de moi, qui le fera ? Je suis le personnage principal de ma vie et je suis maître des actions que je mène. Cela nécessite de nous construire une solide identité, de choisir d’être conduit par nos valeurs et nos objectifs.
> Le coach accompagne son client dans la définition de son projet professionnel, et l’aide à acquérir des réflexes de pro-activité pour orienter ses actions toujours dans le sens du cap choisi (agir au lieu de réagir). Il l’aide plus globalement à clarifier ses projets de vie, ses valeurs, sa raison d’être et à rester focus sur eux, une clé de la réussite.

4 – Apprentissage constant : apprendre devient notre première activité tout au long de la vie. Il s’agit d’apprendre à apprendre et à désapprendre, et à apprendre à nouveau. Adulte, nous accédons à la formation continue et évoluons dans notre pratique, voire changeons de métier.
> Le coach guide le client dans l’acquisition de compétences, l’évolution de son métier et sa faculté à naviguer dans un environnement social et économique dont les codes évoluent rapidement.

La roue de Hudson

oaching1

La roue de Hudson est composée de deux grandes parties qui sont elles-mêmes découpées en deux sous parties :

I. Le « chapitre » : c’est une partie au cours de laquelle, on est tourné vers l’extérieur, c’est une partie dynamique et conquérante.
– phase 1 : Énergie haute et positive, joie, dynamisme, envie, mille idées à la minute
– phase 2 : Énergie haute et négative, agacement, insatisfaction

II. La « transition ou restructuration » : c’est une phase pendant laquelle, on prend du recul, de la distance avec la situation et aussi celle où nous nous interrogeons, étape de mini-transition qui permet d’engager la réflexion sur le « après » et qui sera la base de la construction de la future étape de « rêve et plan ».
– phase 3 : Énergie basse et négative, envie de rien, fatigue, mélancolie, déprime
– phase 4 : Énergie basse et positive, confiance retrouvée, sérénité

Bien sûr, les réactions sont toutes personnelles, et chacun de nous a sa manière de vivre ces 4 phases.

Il peut y avoir des aller-retour entre les phases, le cycle n’est pas toujours linéaire.
Les mini-transitions (voir les flèches de passant de la phase 2 à la phase 1, par exemple) consistent à prendre un raccourci dans le cycle global, en faisant des ajustements qui évitent la grande transition. Par exemple, en conservant le même métier, la même mission, mais en modifiant le temps de travail, la feuille de route, le périmètre de responsabilité.

C’est à vous :
• Savez-vous identifier dans quelle phase vous êtes professionnellement ?
• Comment vous y sentez-vous ?
• De quoi avez-vous besoin pour vivre cette phase ou passer à la suivante ?

Les réponses sont en vous, vous pouvez les chercher pour tous vos domaines de vie…

oaching2

Toutes les transitions de vie se font en plusieurs étapes incontournables qu’il est nécessaire de franchir de manière adéquate pour amorcer un changement juste et porteur de sens.
Certains changements sont des changements de comportements, de capacités ou d’environnement. Ils nécessitent de faire le point, d’opérer des ajustements et de se réinventer un peu. Ce sont des changements de type I.

D’autres sont des changements plus fondamentaux au cours desquels la personne remet en question ses valeurs, ses croyances, revisite sa mission et vit un changement identitaire. Ce sont des changements de type II.

Dans l’accompagnement, il y a 2 grandes phases constituées de plusieurs étapes qui s’accompagnent chacune avec des outils et méthodes spécifiques :

• Une phase de désapprentissage, tournée vers le passé, caractérisée par la perte de repères
(marasme) et le besoin de se replier sur soi (cocooning).

• Une phase d’apprentissage, tournée vers le futur, caractérisée par l’envie de reprendre sa vie
en main, de formuler de nouveaux projets (renouveau) et de s’engager (lancement).

oaching3

oaching4

Après une « perte » de la situation passée, il s’agit pour chaque collaborateur de l’entreprise de « subir » deux périodes :
1) Accepter la perte de la situation passée, accepter sa fin
2) Se reconstruire jusqu’à la nouvelle situation
Pour se reconstruire, il est indispensable d’accepter la perte, c’est l’étape la plus difficile (phase 5).

La Roue de Hudson permet d’éclairer le chemin de changement d’une personne en permettant à celle-ci de se positionner et de comprendre ce dont elle a besoin pour utiliser au mieux son investissement intellectuel, affectif et matériel. Par un questionnement adapté l’on déterminera avec clarté quelle étape est la sienne : faire le point, redonner du sens, repositionner ses valeurs, envisager un avenir ouvert sont autant de pas essentiels pour franchir cette étape. À partir de là, la personne trouvera en elle et autour d’elle les « ressources » appropriées pour obtenir et conserver la maîtrise de « son bateau » et réaliser ses objectifs. Bien des étapes nécessitent le recours à une intelligence émotionnelle.

oaching5

Aider le coaché à identifier ses ressources !

oaching6

Aider le coaché à identifier ses croyances limitantes !

Les passions de Hudson – 6 pôles d’énergie, de passions et de valeurs. Ces valeurs sont 6 énergies de base servies par l’humanité. Ces valeurs sont notre oxygène, notre énergie, nos forces qui nous font atteindre notre but au quotidien. Les valeurs sont différentes des besoins : on nourrit ses besoins, on vit ses valeurs. Les conscientiser nous permettra d’établir le scénario des prochaines étapes de notre vie. Frédéric Hudson en parle comme de quelque chose qui produit « une énergie de vie » .

28 février 2016 de Colibris-Nancy Par Fanny Ch

M. Chafik Mekrai HARTI
DG du cabinet Horizon Ressources Humaines
Coach ICF
Formateur des coachs

shares