fbpx

23 Fév 2021

ECHO ECO

La rubrique Echo Eco de ce trimestre met en exergue les cinq points suivants :
1. Coronavirus à travers le monde.
2. Les principales mesures proposées dans le cadre de la loi de finances rectificative.
3. Une baisse de 17,38% des recettes fiscales de l’Etat.
4. La perte du secteur marocain de la Presse est estimée à 243 Millions de Dirhams.
5. Classement Forbes des meilleures 100 entreprises familiales arabes en 2020.

1- UN COÛT EXCESSIVEMENT LOURD DU CORONA VIRUS :

La période de confinement relative à la vague du Covid-19 a coûté excessivement chère à l’économie nationale, car la perte est estimée à 1 milliard de dirhams par jour. De même pendant cette période qui coïncide avec l’arrêt des activités économiques total ou partiel correspond à une contraction de 5,2 % de l’activité économique marocaine. Cette estimation a été communiquée par Banque Al Maghrib.

2- 2 MILLIARDS DE DHS MENSUELLEMENT POUR LES INDEMNITÉS DE LA PERTE D’EMPLOI :

La CNSS a mobilisé pratiquement une somme de 2 milliards de Dhs pour indemniser les salariés qui ont perdu leurs emplois. En moyenne vers la moitié de l’année 2020, 134 000 entreprises du secteur formel ont déclaré leur cessation d’activité provisoire soit un total de plus de 60 % des affiliés à la CNSS.

3- LE GPBM A ANNONCÉ UNE SÉRIE DE MESURES DEPUIS LE DÉBUT DE LA CRISE :

La mobilisation des banques marocaines a été réalisée dans le seul but de sauver l’activité sectorielle de toute l’économie nationale.
Parmi ces mesures, on peut trouver :
– Le report des échéances des crédits amortissables, aussi bien pour les personnes physiques que morales.
-Réduction des taux débiteurs.
– Couverture en termes de fonds de roulement des entreprises (Crédocs, Spots, etc…).
– Accompagner les entreprises dans leur besoins de trésorerie (paiement des salaires, règlement des fournisseurs, etc…)

4- LES SERVICES ADMINISTRATIFS VERSION 2.0 :

Presque toutes les administrations publiques se sont converties digitalement.
L’état d’urgence sanitaire a imposé des services publics version 2.0.
Les transformations digitales se sont accélérées pendant la période du Covid-19 en mettant à la place des solutions digitales pour ne pas bloquer les services de l’administration publique.
L’utilisation des Workflows et portails est devenue monnaie courante chez la CNSS <<www.covid19.cnss.ma>> la CMR <<www.cmr.gov.ma>>, l’Administration des Douanes et des Impôts Indirects, L’Office des changes, etc.

5- LE VACCIN CONTRE LE COVID-19 EST DÉSORMAIS GRATUIT :

Désormais le coût du vaccin contre le Covid-19 va être pris en charge par l’Etat au profit de tous les marocains.
Sa Majesté le Roi a décidé de la gratuité du vaccin contre le Covid-19.
Le vaccin retenu par le Royaume est de nationalité chinoise :
SINOPHARM qui est estimé à 137 $ pour les deux doses. C’est un vaccin certes cher, mais c’est le plus efficace pour le traitement de ce fléau sanitaire.

Mr. TEMSAMANI Brahim
Docteur en Management des Organisations, Consultant Senior en Management

 

Article du magazine « AIGLE »7ème édition

shares