fbpx

22 Fév 2021

Le Leadership dans le contexte actuel

Nous vivons à une époque de changements exponentiels. L’économie est confrontée à des perturbations plus fréquentes et la maîtrise de ces défis est devenue une compétence essentielle. COVID-19 a perturbé et perturbe toujours nos vies d’une manière que personne n’aurait cru possible il y a à peine quelques mois.
Cette pandémie a créé des défis importants pour les dirigeants à tous les niveaux dans le monde entier et les entreprises qui peuvent évoluer, s’adapter et transformer les défis en opportunités seront celles qui prospéreront dans le monde d’aujourd’hui.
Dans cet article, nous aborderons quelques principes de base du leadership en temps de crise dont les leaders ont besoin pour diriger avec succès leur entreprises.

1. SE CONCENTRER SUR LA MISSION ET LES VALEURS FONDAMENTALES 

Une crise est un moment opportun pour redécouvrir ses valeurs fondamentales. La mission et les valeurs fondamentales de nos professions et de nos entreprises sont mises à l’épreuve en période de turbulences et les meilleurs dirigeants saisissent cette occasion pour réaffirmer ces valeurs afin de motiver et d’animer leurs équipes.

2. AVOIR UN PLAN À LONG ET À COURT TERME

Les dirigeants qui réussissent ont la capacité de consacrer les ressources appropriées à court terme pour faire face aux contraintes qui s’imposent tout en restant concentrés sur les objectifs stratégiques à long terme. Ils n’hésitent pas à faire des choix difficiles (par exemple, le travail à domicile, la distanciation sociale, le gel des recrutements…) pour répondre aux priorités à court terme. Ils font également preuve de courage et de prévoyance pour préserver les investissements qui sont essentiels à la santé de l’entreprise. Les grands dirigeants sont guidés par une vision des sacrifices nécessaires pour préserver les objectifs stratégiques.

3. GARDER EN VUE L’EXTÉRIEUR

Les meilleurs dirigeants résistent activement à l’instinct du repli sur soi. Ils se tournent vers l’extérieur, vers leurs collègues, leurs employés, leurs fournisseurs, leurs clients et d’autres entreprises, afin de recueillir les informations nécessaires à une meilleure prise de décision.

4. AVOIR DU CALME ET DE LA MAÎTRISE DE SOI

Dans les situations d’urgence de routine, l’expérience est peut-être la qualité la plus précieuse chez un dirigeant. Mais dans les nouvelles crises, le caractère est de la plus haute importance. Les meilleurs feront preuve de plusieurs qualités, telle que la maîtrise de soi et le “calme délibéré”, la capacité à se détacher d’une situation tendue et à réfléchir clairement à la manière dont on va s’en sortir. Cette qualité se trouve le plus souvent chez des personnes avec un grand caractère qui font preuve d’humilité mais pas d’impuissance.

5. AVOIR DE L’OPTIMISME MODÉRÉ

Une autre qualité importante est “l’optimisme limité”, ou la confiance combinée au réalisme. Au début d’une crise, si les dirigeants font preuve d’une confiance excessive en dépit de conditions manifestement difficiles, ils peuvent perdre leur crédibilité. Il est plus efficace pour les dirigeants d’émettre la confiance et de l’assurance que l’entreprise trouvera un moyen de traverser sa situation difficile, mais aussi de montrer qu’ils sont conscients de l’incertitude engendrée par la crise et qu’ils ont commencé à s’y attaquer en recueillant davantage d’informations. Une fois la crise passée, une grande dose d’optimisme sera alors plus bénéfique.

6. MAINTENIR LA TRANSPARENCE ET FOURNIR FRÉQUEMMENT DES INFORMATIONS ACTUALISÉES

En cas de crise, la transparence est la première des responsabilités des dirigeants. Une communication réfléchie et fréquente montre que les dirigeants suivent la situation et adaptent leurs réponses au fur et à mesure qu’ils en apprennent davantage de la situation. Cela les aidera à rassurer tout le monde.
Les dirigeants doivent veiller tout particulièrement à ce que les préoccupations, les questions et les intérêts de chaque partie prenante soient pris en compte.
La confiance des gens dans les décisions que les leaders prennent en tant que dirigeants d’entreprise n’a jamais été aussi importante, Il est donc crucial que ces derniers continuent à diffuser des informations avec clarté et cohérence à leurs employés, clients et actionnaires.
Tout d’abord, les collaborateurs de l’entreprise voulaient savoir que leur direction a un plan d’action clair pour l’entreprise. Les collaborateurs veulent avoir un sentiment de sécurité quant à l’avenir de leur emploi. Les collaborateurs voulaient connaître les changements provoqués par la pandémie et savoir ce que l’entreprise fait et compte faire pour les aider.
La communication ne doit pas s’arrêter une fois la crise passée. Offrir une perspective optimiste et réaliste peut avoir un effet puissant sur les collaborateurs et les autres parties prenantes, en les incitant à soutenir l’entreprise dans sa reprise .

Et nous terminons par trois mesures opérationnelles que les dirigeants et les cadres supérieurs peuvent prendre dès maintenant pour soutenir et gérer leurs équipes dans ce qui est, on l’espère, une situation temporaire – bien que très stressante.

  • PRENDRE RÉGULIÈREMENT LE POULS DU BIEN-ÊTRE DES COLLABORATEURS 

La réalisation d’enquêtes et de sondages rapides et répétés peut aider les dirigeants à comprendre où se situent les facteurs de stress pour les collaborateurs – tels que l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et les problèmes de santé émotionnelle et psychologique – et ils peuvent réagir rapidement à ces défis.

  • ENVOYEZ RÉGULIÈREMENT DES MESSAGES QUI METTENT L’ACCENT SUR “NOUS”

Dans la présente crise, le fait d’entendre le dirigeant le lundi matin via un court message vidéo peut avoir un impact
particulièrement important. La définition de l’orientation et des priorités de l’entreprise, y compris la manière dont elle s’adapte au nouvel environnement opérationnel, les mesures qu’elle prend pour soutenir ses employés et les mises à jour occasionnelles des orientations officielles en matière de santé, peuvent toutes contribuer à renforcer le sentiment de sécurité et le soutien moral des employés .

  • LES DIRIGEANTS DOIVENT AIDER LE PERSONNEL À COMPRENDRE OÙ CONCENTRER LEUR TEMPS ET LEUR ÉNERGIE

Une approche consiste à demander aux responsables d’envoyer à leurs équipes des rappels de calendrier sur les priorités de la semaine. Les managers qui aident leurs collaborateurs à comprendre comment établir des priorités dans leurs responsabilités et à ne pas se sentir dépassés par les événements bénéficient d’une productivité globale accrue. Rappeler aux membres du personnel leurs objectifs individuels, ainsi que les étapes et les objectifs de l’équipe, est une façon de le faire.

En peu de temps, nous avons tous été témoins de l’impact de cette pandémie sur notre travail et notre mode de vie. Les entreprises n’ont jamais été aussi obligées de diriger et de soutenir leur personnel par une communication forte. En utilisant les connaissances comportementales des employés et en communiquant une vision et un plan clair et inclusif, les dirigeants peuvent aider le personnel à traverser cette période d’incertitude et à se sentir soutenus dans les jours à venir.

La pandémie de Covid-19 met à l’épreuve les dirigeants d’entreprises et d’organisations de tous les secteurs dans le monde entier. Ses conséquences pourraient durer plus longtemps et présenter des difficultés plus importantes que ce que l’on peut prévoir. L’incertitude prolongée est une raison de plus pour que les dirigeants adoptent les pratiques décrites dans cet article. Ceux qui le feront contribueront à établir ou à renforcer les comportements et les valeurs qui peuvent soutenir leurs entreprises pendant cette crise, quelle que soit la durée de celle-ci, et les prépareront bien au prochains défis.

 

Mr.  EL MOUDEN Mohamed
Coach Dirigeants , Ancien Responsable du Plan de Continuité d’Activité et Gestion des Crises dans une compagnie d’assurance.

Article du magazine « AIGLE »7ème édition

shares