fbpx

17 Fév 2021

Profitez du Covid-19 pour retrouver du sens et de la visibilité !

La crise sanitaire actuelle du Covid-19 est sûrement un évènement qui a changé et qui va changer beaucoup de choses dans notre quotidien.
Historiquement, il y a eu des moments similaires qui ont marqué l’humanité. Ces moments représentaient une occasion pour mener une réflexion profonde de notre existence et de la mission de tout un chacun dans ce monde et du sens de notre présence sur terre.

Mais, la question est : Est-ce qu’on a besoin d’avoir ces moments pour créer du sens et de la visibilité dans notre vie ?
L’adaptabilité signifie la flexibilité/agilité dans la gestion du changement et la navigation dans de nouvelles situations avec des idées et des approches innovantes. Selon Daniel Goleman, auteur du livre – et best-seller international – sur l’intelligence émotionnelle publié en 1995, l’adaptabilité est une des compétences dans le domaine de l’auto-gestion ou la gestion des émotions, qui est un des domaines de l’intelligence émotionnelle. Lorsqu’on est adaptable, on est conscient et à l’aise avec l’incertitude qui accompagne notre vie. Des recherches montrent que l’adaptabilité est le meilleur prédicteur des forces dans toutes les autres compétences de l’intelligence émotionnelle – l’adaptabilité est au cœur de l’intelligence émotionnelle.

Cette information devient assez importante lorsqu’on sait que « 74% des dirigeants et 58% des employés estiment que l’intelligence émotionnelle (IE) deviendra une compétence « incontournable » au cours des 5 prochaines années» . selon un rapport de Capgemini en 2019. Harvard Business Review aussi considère l’IE « une compétence clé en leadership ». En plus, le Forum Économique Mondial (WEF) a désigné l’IE comme une compétence professionnelle de base, qui va « être plus demandée que les compétences techniques dans tous les secteurs ».

Donc la question du sens et visibilité se prépare avant les crises. Maintenant que nous sommes dans la crise, est ce que c’est trop tard ? La simple réponse est non. Le plus tôt qu’on devient conscient de l’importance de travailler sur ces aspects et on est prêt à développer notre intelligence émotionnelle, y inclus notre niveau d’adaptabilité, le plus on
sera prêt à ne pas perdre du sens lors des moments de crise.
Pour être plus pragmatique, quelles pistes ou orientations peuvent nous aider à développer cette compétence et à retrouver du sens et de la visibilité ?
Revenant à notre analogie – Si je m’entraine d’une manière régulière et disciplinée, je n’aurai pas autant peur de jouer le match. Peut-être j’aurai besoin de faire des réchauffements, mais je serai plus confiant d’y participer. Alors, c’est exactement la même chose pour faire face à ces moments d’incertitude. Nous avons besoin de nous entrainer d’une manière régulière et disciplinée pour développer notre adaptabilité et retrouver à tout instant le sens et la visibilité dans la vie.

La première compétence à développer est la conscience de soi pour être capable de reconnaitre, identifier, et comprendre nos émotions. Nous avons besoin de prendre des pauses durant la journée et surtout durant les moments difficiles pour sortir du pilotage automatique (nos comportements habituels) qui nous mènent vers des réactions inappropriées. La méditation et la respiration consciente sont des outils qui permettent le développement de la conscience de soi.

Nous avons aussi besoin de reconnaitre que nos réactions émotionnelles sont le résultat d’une situation et de notre interprétation de cette situation. La crise actuelle est une situation. Il y a des personnes qui l’ont interprété comme étant une calamité, et donc leur réaction était en général très négative. D’autres l’ont interprété comme étant une opportunité pour revoir les priorités, etc., et leur réaction était en général plus positive. Donc, nous avons besoin de nous concentrer plus sur la manière comment on interprète et comment on perçoit une situation, beaucoup plus que juste sur la situation elle-même telle que le
Covid-19. Une fois on est capable de changer notre perception /interprétation, on serait capable de changer notre réaction pour qu’elle soit plus positive même dans des situations difficiles.

La question qui se pose maintenant est comment on pourra changer notre perception ? La réponse simple est de s’entrainer sur la nouvelle perception/interprétation. Ainsi, la deuxième compétence à développer, une fois on est plus conscient de soi-même, est de bien gérer nos émotions et améliorer notre adaptabilité. En premier lieu, on a besoin d’avoir la conviction qu’on est maitre de nos comportements. On va peut-être dire que ce n’est pas évident et que c’est difficile de se maitriser dans des situations difficiles.
Effectivement, et c’est pourquoi on va le faire. La plupart des personnes préfèrent de faire les choses faciles. Mais, si on veut vraiment se développer on a besoin de sortir de notre zone de confort – de faire les choses difficiles que la plupart des personnes évitent de faire. Maintenant d’où commencer ?

1. Documentez votre mission de vie – Pourquoi vous existez dans ce monde ?– Qu’est ce que vous voulez achever avant de quitter cette terre ? Les réponses à ces questions vont vous donner les vrais motivateurs qui vont vous permettre de continuer à persévérer même face à des situations très difficiles ou des obstacles grandioses .

2. Documentez vos valeurs. Faites une liste exhaustive de toutes les valeurs qui sont importantes pour vous. Puis, combinez les valeurs qui peuvent être reliées. Ensuite, choisissez les 5 valeurs les plus prioritaires. Vous pouvez ensuite revoir votre mission pour vous assurer que votre mission et vos valeurs sont alignées.

3. Définissez votre vision de 5 ans et de 10 ans. Où voulez-vous arriver dans 5 ou 10 ans ? Quelle est votre objectif long-terme qui va vous aligner avec votre mission de vie ? Soyez le plus spécifique possible. La vision vous donne suffisamment de motivation pour avancer dans la vie et continuer à persévérer. Mais, elle ne crée pas de l’urgence vu qu’elle représente des objectifs long-terme. Pour palier a ce problème, on a besoin de définir des objectifs court -terme (90 jours) qui sont alignés avec notre vision. Ces objectifs court-terme créent de l’urgence et nous aident à surmonter la procrastination et à passer à l’action.

4. Reconnaissez les interprétations qui engendrent une réaction négative et qui vous bloquent. Documentez d’une manière détaillée ce qui se passe dans ces situations. Par exemple, pourquoi vous n’arrivez pas à rester calme lorsque vous travaillez dans une équipe et des personnes ne font pas leur part du travail ? Pourquoi avec la crise, je n’arrive pas à me concentrer sur mes tâches et avancer vers mes objectifs ? Une fois on est capable de détecter ce qui se passe, on est sur le bon chemin pour améliorer notre comportement.

5. Entrainez-vous à revoir cette même situation et à imaginer une nouvelle manière de réagir qui est plus appropriée. Pensez à une nouvelle interprétation/perception de cette même situation qui va créer une réaction plus positive. Documentez la nouvelle manière de réagir d’une manière détaillée.

6. Pratiquez la nouvelle manière de répondre à cette situation. La visualisation mentale répétitive de la nouvelle réponse (Neuroplasticité) vous permet de visualiser assez fréquemment la nouvelle manière de réagir jusqu’à ce qu’elle s’ancre dans votre subconscient et ainsi devient le nouveau pilotage automatique qui est plus approprié dans ce cas.

7. Passez à l’action et pratiquez la nouvelle réponse dans la réalité. S’il y a encore des obstacles, revenez aux autres étapes au besoin pour pouvoir instaurer les nouveaux comportements.

Pour résumer, nous avons besoin de développer la conviction que nous sommes maitres de nous-même. Aussi, tout vient avec l’entrainement et la persévérance sur le côté mental (la visualisation et la neuroplasticité) et sur le côté pratique en étant dans l’action malgré les difficultés. Pour pouvoir avancer, acceptez-vous sans vous juger et ayez confiance que vous pouvez tout changer. Donnez-vous 15 minutes par jour pour continuer à vous développer à travers les outils décrits dans cet article et d’autres à découvrir .

 

Mr. Houssaini Mohammed SQALLI
Entrepreneur & Exécutive ,
Leadership Coach

Article du magazine « AIGLE »7ème édition

shares