fbpx

04 Juin 2020

La pluralité culturelle en entreprise

Entre la rhétorique et la réalité

De nos jours, les entreprises évoluent dans un environnement hautement concurrentiel, marqué par la mondialisation de l’économie : les sources d’approvisionnement et les marchés sont définis par des réseaux économiques complexes, qui dépassent les frontières nationales et s’étendent aux quatre coins du globe. Notre monde sans frontières est de plus en plus complexe et ses répercussions sur les organisations et les Ressources Humaines qui y travaillent sont incontournables.

La réalité de la mondialisation fait que l’autosuffisance nationale ne constitue plus une option viable, ni pour les pays, ni pour les entreprises. Dans cette conjoncture, la capacité de respecter les différences et de valoriser la diversité dans les organisations s’avère être facteur indispensable d’une gestion optimale des Ressources Humaines.

Le terme « multiculturalisme » désigne le pluralisme ainsi que le respect de la diversité et des différences individuelles dans un milieu de travail. Un des éléments clés qui permet de distinguer une organisation évoluée en matière de multiculturalisme, c’est son degré d’inclusion, soit la mesure dans laquelle la culture de cette organisation respecte et valorise la diversité, en s’ouvrant aux personnes compétentes, quelques soient leurs différences.

Le respect de cette diversité constitue actuellement un impératif stratégique pour nos entreprises. Des Ressources Humaines diversifiées sont une vaste réserve de talents et d’idées créatives pouvant se révéler cruciaux pour résoudre les problèmes complexes qui ne manquent pas de surgir dans des contextes fortement concurrentiels et instables, tels les nôtres.

Mais une entreprise évoluée en matière de gestion de cette diversité et de multiculturalisme suppose des managers ayant une conscience mondiale et une sensibilité interculturelle. Ici se posent différentes questions à nos managers :

  • Dans quelle mesure saisissez-vous les principaux concepts liés à la diversité ?
  • Lorsque vous prenez des décisions susceptibles de mettre en jeu des différences individuelles, vous vous fondez uniquement sur les compétences de la personne au regard des exigences de son poste ?
  • Comprenez-vous que la diversité est un phénomène des plus complexes et qu’elle s’accompagne naturellement de tensions ?
  • Etes-vous capable d’affronter cette complexité et ces tensions quand vous intervenez dans des situations relatives au multiculturalisme ?

En réalité, plusieurs recherches ont démontré que les personnes qui perçoivent qu’elles ont leur place dans l’entreprise, indépendamment de leur origine ethnoculturelle, leur âge, sexe, état physique…, sont plus enclines à rester fidèles à leur entreprise. Le management interculturel favorise ainsi une culture organisationnelle axée sur l’inclusion et sert de ce fait deux finalités à la fois : le respect de la personne et le renforcement de la capacité de l’organisation en vue de produire des performances meilleures. Ceci suppose une conscience ancrée que le multiculturalisme est avant tout une occasion pour apprendre chacun de l’autre et que la culture de l’entreprise soit propice à la collaboration et au développement des compétences pour un apprentissage organisationnel global qui ouvre la voie vers des solutions locales respectant la diversité culturelle.

Mme. Hafssa EL BAKKALI
Responsable Développement-Associée à HORIZON RH
Coach Personnel et Professionnel

shares